PROTECTION SOCIALE

SOCMED-Chernobyl-Franck-Vogel-boy-small.png

Très souvent, les impacts sanitaires subis par les populations vivant dans des zones touchées par des catastrophes environnementales sont visibles. Mais, de même que la contamination subie par les villes et villages ruinés par les radiations, les poisons ou d’autres polluants est « invisible », les tensions psychosociales endurées par les hommes, les femmes et les enfants sont souvent moins immédiatement apparentes.

Isolation, stigmatisation, absence d’espoir : ces éléments, ainsi que bien d’autres, sont à l’origine du stress psychologique que les populations vivant dans les zones touchées par les radiations de Tchernobyl ressentent. Il en va de même dans le nord de l’Irak, où du gaz toxique a été utilisé contre la population, ou encore en Asie du Sud-Est, où des communautés ont été visées par l’Agent orange.

Green Cross mène à bien des activités de protection sociale grâce à un réseau de soutien basé sur les communautés pour aider les populations à affronter les problèmes sociaux liés au fait d’habiter dans des zones polluées. SOCMED encourage la croissance continue de l’estime de soi, de l’autonomie et de l’aide.

Ce travail se concentre principalement sur les membres les plus vulnérables d’une société – les enfants, les mères célibataires et les familles pauvres. Les Clubs Mère et Enfant ainsi que les coopératives sociales du programme SOCMED offrent des solutions aux gens qui leur permettent de réduire leur stress.

Health for the Future (Santé pour le Futur)

Camp

Traiter les enfants souffrant de handicaps