Nouvelles

2018 Août 03rd

23ème année de Camps thérapeutiques pour les jeunes affectés par des catastrophes nucléaires

Les jeunes des camps thérapeutiques de la Croix Verte sur scène dans une pièce sur la Charte de la Terre – la pièce a été montrée à Uster, Winterthour, Zurich, Berne, Wimmis et Thoune.


Zurich, le 25 Julliet 2018

En parallèle aux camps thérapeutiques annuels organisés dans les différents pays partenaires de Green Cross, se tiendra le cinquième camp thérapeutique international en Suisse.

Ce camp thérapeutique est financé par la Fondation Movetia, soutenue par la Confédération suisse. Du 23 juillet au 10 août 2018, 55 jeunes de 14 à 17 ans originaires de Moldavie, d’Italie, du Japon, de Russie, de Suède, de Biélorussie, des Pays-Bas, d’Ukraine et de Suisse participeront au camp thérapeutique Green Cross d’Uster (ZH) et de Wimmis (BE) dont la devise est «À la rencontre du monde».

Au programme: le développement d’un projet théâtral consacré à la pollution de l’environnement sous la direction du metteur en scène Eugeniu Matcovschi, du théâtre national moldave Theatrul Satiricus. La pièce de théâtre traite de la Charte de la Terre et de l’insouciance prédominante envers la nature et l’être humain. La pièce sera jouée:

  • Lundi 30 juillet 2018 à 17h00 au Café «8610 im Stadtpark»
  • Mardi 31 juillet 2018 à 18h00 sur la Place du marché (Marktplatz) de Winterthour
  • Jeudi 2 août 2018 à 17h00 sur le Pont Gemüsebrücke de Zurich
  • Vendredi 3 août 2018 à 12h00 sur la Place du Grenier (Kornhausplatz) de Berne
  • Lundi 6 août 2018 à 19h00 dans la salle Aula de l’école Chrümig de Wimmis
  • Mercredi 8 août 2018 à 16h00 sur la Place Manor (Manorplatz) de Thoune

Les jeunes et les moins jeunes sont cordialement invités à ces représentations. L’entrée est libre.

Les camps thérapeutiques soutiennent les activités interculturelles, la santé et le sport, l’éducation à l’environnement et la capacité de communication. Dans les ateliers, les jeunes abordent des thèmes tels que l’Agenda 2030, le recyclage et les énergies renouvelables, et s’informent sur la situation dans d’autres pays. La gestion de la radioactivité au quotidien, la préparation des repas et l’importance des effets des radiations sur l’homme et l’environnement, ainsi que les nouvelles perspectives d’avenir, sont des thèmes phares du camp thérapeutique Green Cross. Dans cet ordre d’idées, ils visitent par exemple la ferme de découverte Juckerhof, près du lac de Pfäffikon, pour y récolter des baies. Cela pour illustrer comment par la consommation de fruits, la pectine peut être utilisée par l’organisme pour adsorber les radionucléides. Pendant le camp, les jeunes bénéficient d’un suivi médical et psychologique assuré par l’équipe médicale. De plus, leur taux de radioactivité corporel est mesuré au début et à la fin du camp thérapeutique.

Les jeunes apprennent comment ils peuvent renforcer leur système immunitaire grâce à la sélection et la préparation des repas, l’activité physique et des thérapies simples, et à mettre à profit leurs acquis à domicile. Pour un grand nombre de participants, le camp est une opportunité unique de rencontrer des jeunes de leur âge venant d’autres pays et de découvrir de nouvelles cultures. L’expérience des camps précédents montre que des amitiés
porteuses naissent grâce au camp.

Le camp thérapeutique de cette année en Suisse, que la Fondation Movetia a financé pour la promotion des échanges culturels, résulte du cœur du programme Médecine sociale de Green Cross Suisse dédié à la santé et à la formation. Depuis 1995, Green Cross Suisse propose aux enfants et aux jeunes de passer ces 4 semaines dans un camp thérapeutique. Pour mieux s’implanter localement, ces camps ont lieu dans des espaces préservés et non contaminés en Moldavie, en Russie, en Biélorussie et en Ukraine. Le soutien médical et psychologique, ainsi qu’une alimentation équilibrée pendant 4 semaines, permettent aux jeunes de renforcer leur système immunitaire et de diminuer de jusqu’à 80% le taux de radioactivité présent dans leur corps.

Pour en savoir plus sur les anciens camps de thérapie Green Cross, cliquezici.

Ce rapport a été publié à l’origine sur le site de laGreen Cross Suisse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

Un projet minier menace l’un des réservoirs d’eau les plus importants d’Europe

2018 Août 28th

Communiqué de Presse – 28 Août 2018 Les autorités suédoises interpelées alors que la Semaine mondiale de l’eau s’ouvre à Stockholm. Mardi 28 Août 2018, Genève Suisse –– Green Cross Suède, Green Cross International et le collectif local Urbergsgruppen Grenna-Norra Kärr, accusent le projet minier du groupe Tasman Metals AB d’être dangereux pour la santé […]