Nouvelles

2017 Jan 31st

GCI, PNND ET UNFOLD ZERO PROCÈDENT À DES CONSULTATIONS CONCERNANT LE DÉSARMEMENT NUCLÉAIRE

Cliquez ici pour voir l’article entier du PNND à propos de cet événement.

Green Cross International s’est jointe à UNFOLD ZERO et au réseau des Parlementaires pour la Non-prolifération Nucléaire et le Désarmement (PNND, Parliamentarians for Nuclear Non-prolifération and Disarmament, en anglais) en organisant une séance de consultation d’experts en contrôle des armes et de militants du désarmement dans le but de discuter des moyens de réduire les risques nucléaires et de soutenir le désarmement nucléaire dans ce nouvel environnement politique.

 

La conférence, s’inscrivant dans le cadre d’une série de consultations ayant eu lieu à Genève, Vienne, New-York, Washington, Londres et dans d’autres villes, a débuté par des présentations faites par Paul Walker, le Directeur du programme de Viabilité et Sécurité Environnementales de Green Cross Internationale, et Alyn Ware, coordinateur mondial des PNND.

 

Elle s’est concentrée sur les possibilités de progrès offertes par les processus multilatéraux à venir, et notamment avec les négociations des Nations Unies sur un traité d’interdiction des armes nucléaires, la relance du cycle d’examen du Traité sur la Non-prolifération des armes nucléaires (TNP) et la Conférence de haut niveau sur le désarmement nucléaire organisée par les Nations Unies en 2018.

 

Les négociations sur le traité d’interdiction du nucléaire, qui ont débuté en mars de cette année, ont suscité un intérêt considérable, et ce d’autant plus qu’il semble possible que ce traité soit conclu d’ici un an. Cependant, les États-Unis ainsi que les autres États en possession de l’arme nucléaire ne se joindront probablement pas aux négociations sur le traité d’interdiction et ne seront donc pas dans l’obligation de s’y conformer s’ils ne le signent pas.

 

Le cycle de révision du TNP est très important, car ce dernier contient un traité d’obligation de parvenir au désarmement nucléaire. Cependant, la conférence de 2017 n’est qu’une conférence de préparation à la conférence de révision intégrale de 2020. De plus, beaucoup d’accords conclus lors des précédentes conférences de révision du TNP ne seront pas appliqués.

Related Articles

Un projet minier menace l’un des réservoirs d’eau les plus importants d’Europe

2018 Août 28th

Communiqué de Presse – 28 Août 2018 Les autorités suédoises interpelées alors que la Semaine mondiale de l’eau s’ouvre à Stockholm. Mardi 28 Août 2018, Genève Suisse –– Green Cross Suède, Green Cross International et le collectif local Urbergsgruppen Grenna-Norra Kärr, accusent le projet minier du groupe Tasman Metals AB d’être dangereux pour la santé […]