VIABILITÉ ET SÉCURITÉ ENVIRONNEMENTALES

Le programme Environmental Security and Sustainability (ESS – Viabilité et sécurité environnementales) de Green Cross reste concentré sur le lien entre sécurité et viabilité, ce qui inclut l’élimination des armes chimiques et la non-prolifération des armes nucléaires.

Cette question de l’élimination des armes chimiques voit son intérêt encore rehaussé par la crise actuellement en cours en Syrie, qui a été doublement reconnue en 2013. Cette année-là, le Right Livelihood Award – connu comme une alternative au prix Nobel – a été attribué à Green Cross et au Directeur du programme ESS, Paul Walker, alors que le prix Nobel de la Paix était attribué à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) à La Haie. (Plus d’informations disponibles sur www.rightlivelihood.org et www.opcw.org).Web-ESS-Chernobyl-Gosia-shoe

Le programme ESS continue également à se concentrer sur les armes biologiques, en ayant en particulier participé à la Conférence sur la Convention sur les armes biologiques (Biological Weapons Convention ou BWC) de 2016, et enfin sur les armes nucléaires, leur non-prolifération et sur les matières fissiles. Il est donc question ici de défis très problématiques, très importants et actuels pour la sécurité et la durabilité de notre monde.

Quelques 20 000 armes nucléaires sont stockées par neuf pays – ce qui est suffisant pour détruire notre civilisation plusieurs fois de suite. Il y a suffisamment de matière fissile – militaire ou commerciale – dans le monde entier pour produire 100 000 bombes nucléaires de plus. Plus de 18 000 tonnes d’agents chimiques mortellement toxiques sont stockés aux États-Unis, en Russie, en Lybie, en Irak et au-delà. La terre et la mer sont remplies de bombes n’ayant pas explosé, de munitions abandonnées et plus globalement polluées par des éléments militaires.

Les mines faiblement réglementées ont desconséquences sur la santé de nombreux travailleurs vivant à proximité et détruisent l’environnement. Les communautés sont souvent mal préparées à éviter des catastrophes naturelles ou provoquées par l’homme ou à répondre à celles-ci lorsqu’elles surviennent, ce qui engendre des pertes humaines et économiques importantes.

Non-prolifération, contrôle des armes et désarmement

Neutralisation des armes

Réduction de la pollution, élimination des déchets toxiques

Préparation aux urgences environnementales

Le programme ESSa également mis l’accent sur la sensibilisation du grand public et la diffusion de l’information vers de nouvelles audiences dans le monde entier,en tentant de lier les thématiques de sécurité mondiale, de protection de l’environnement et les problèmes sanitaires publics. En février 2015, à titre d’exemple, l’ESS a organisé une présentation lors du Congrès Mondial des Associations de Santé Publique à Kolkata, en Inde, portant le titre de « Global Security, Sustainability, and Public Health » (Sécurité globale, viabilité et santé publique, en français). En mars 2015, le Dr. Paul Walker a tenu un discours lors de la session annuelle de l’International Congress of Environmental Laureates, organisée à Fribourg, en Allemagne sur le thème « Global Security, Sustainability, and Climate Change » (Sécurité mondiale, viabilité et changement climatique, en français).